Apprendre mieux

Un blog de Bernard Lamailloux – ingénierie pédagogique et artistique

Non seulement Dieu est mort, mais en plus le Diable a pris les commandes…

Je viens de terminer la lecture d’un véritable petit bijou de drôlerie qui « sans avoir l’air d’y toucher » met le doigt dans le mille sur…bien des choses. Il s’agit de l’histoire de l’arche de Noé, mais complètement « revisited » d’une manière on ne peut plus azimutée, on vous aura prévenus.
Je ne résiste pas au plaisir de vous retranscrire ici un extrait de la fin du livre…


C’était joué, avec la bénédiction divine le Diable a pris les commandes, expédié la Création en une petite semaine et depuis lors je peux vous dire qu’il n’a pas chômé. C’en est même impressionnant. Le Mal mondialisé, mais à l’échelle industrielle, en flux tendu.

Suffit de lire les journaux, des gros titres aux faits divers, les annonces matrimoniales, les avis de décès, tout ça sent la patte du Malin.

« Jeune femme, 39 ans au compteur, 48 kilos, bien de sa personne, origines et poitrine modestes, pas d’espérances, importants travaux à prévoir, un enfant (mais placé en apprentissage dans le Gâtinais), aimant la nature, la lecture, les animaux, les sorties et les plaisirs simples, petits besoins, se nourrissant d’un rien (thé, graines, abats), sachant faire la cuisine et ne rechignant pas aux travaux ménagers, même lourds, ouverte aux exigences sexuelles, apports en industrie uniquement, étudie toutes propositions pour refaire sa vie et oublier inavouable passé assez char; avec monsieur même gros et laid, graveleux et cauteleux, sale et vieux. Très bonne situation exigée, belle aisance financière indispensable pour parer à toutes éventualités. Fumeurs ou alcooliques acceptés. Si possible pas d’enfants à charge ni de trop dispendieuses pensions alimentaires. Une résidence secondaire sur la Côte d’Azur serait un plus. Économiquement faibles et amoureux transis s’abstenir: Grabataires, sur dossier uniquement. Merci d’envoyer lettre de motivation, feuille d’imposition + ISF, détail turpitudes et éven­tuellement photos au Journal, qui transmettra. » C’est pas diabolique, ça?

J’en vois qui doutent. Des idéalistes. Il y a donc de dangereux idéalistes dans la salle. Des partisans du monde ancien, des nostal­giques du Bien, des francs-tireurs de Dieu, des lecteurs de Paul Claudel.

[…] Alors voilà. Le patron, le nouveau taulier, c’est le Diable. Point, à la ligne. Aussi simple que ça. Dieu est à la retraite. Bien sûr au début ça dérange un peu, mais on s’y fait. Croyez-moi. Assez vite, pour certains, si vous voyez ce que je veux dire. L’avantage c’est qu’on donne moins à la messe. Vous le saviez? Non? Convaincu, maintenant? Oui ? Content ? Vraiment ? Bravo ! Dire qu’il y a encore moins d’une heure vous pensiez que c’était l’amour qui gouvernait le monde, avec la bonté, la gentillesse, les nobles sen­timents, l’entraide, cette foutue beauté inté­rieure, la charité, la foi, l’espérance, les vertus cardinales, et tous ces trucs de catéchisme! Vous vous coucherez moins bête ce soir […]. Ça requinque, le Mal, mieux que le Viagra. Le Diable sera content, je l’informe­rai personnellement de votre toute récente prise de conscience, tardive, certes, mais sin­cère.

[…] Notez que si le Diable est le nouveau patron, ça explique bien des choses; tout devient plus cohérent, je dirais même repo­sant. Pas étonnant que les robinets fuient, que les gardiennes piquent votre courrier, que l’ Afrique crève à petit feu, que le denti­frice reste ouvert, et qu’on vende des armes aux enfants. Que les abricots ne sentent plus les abricots, que les femmes sédui­santes passent sans me voir, que les lecteurs n’achètent pas mes livres ! Sans compter le bus qui démarre juste sous vos yeux quand il pleut, le stylo qui fuit, la casserole qui attache, le sparadrap qui colle, le code qu’on a oublié, la petite robe qui vous bou­dine, une haleine de cheval au pire moment, qui devait être le bon – et le banquier qui vous boude une petite facilité de caisse. Inutile de se révolter contre tout ce qui va mal – sans parler des tremblements de terre, de la faim dans le monde, des atten­tats. C’est normal que ça aille à vau-l’eau, voyons, c’est fait pour ça, c’est dans l’ordre des choses, Dieu n’existe plus, c’est le Diable qui gouverne. Une fois qu’on l’a compris, on respire, on respire mieux. On est libéré. L’ordre des choses. Faire une crasse à son prochain ne porte plus à conséquence. Au contraire. C’est civique. On vous décorera pour moins que ça.

Non, vous doutez toujours? Il vous faut des preuves? Des trucs tangibles où mettre les doigts? Vous en êtes encore là! L’Arche, ça ne vous a pas suffi? J’ai affaire à des esprits forts, ce soir. Un conseil tout simple, facile à mettre en pratique : faites-vous votre propre opinion, observez votre belle-sœur, votre voisin de palier, vos collègues de bureau, votre gardienne, votre directeur général, vos propres enfants, votre amant, votre maîtresse. Voyez ce petit air diabolique qu’ils ont tous au coin de l’œil, qui s’allume quand ils veulent vous convaincre de faire quelque chose dont vous n’avez nulle envie – et vous tout pareil, et moi, et mon éditeur, c’est le signe, nous sommes tous enrôlés dans les bataillons du Diable! Ça va valser! Ça va donner! C’est la revanche des otaries! […] Adieu.



Né à Strasbourg en 1959, Vincent Wackenheim habite à Paris près du lion de Denfert. Il déplore de n’avoir pu prendre part au Déluge, et n’a jamais rencontré Noé. Alors il nous révèle leur véritable histoire. Un récit mordant et jubilatoire. Amis des bêtes et des hommes s’abstenir.

« En gros, pour Noé, il y a les animaux qu’on mange, ceux (et surtout celles) qu’on caresse, ceux qui bossent, ceux dont on fait des manteaux ou des pulls, ou des boîtes à gants en galuchat, à la limite ceux qui sont juste jolis, mais les autres, la grande majorité, les moches, ceux qui ne servent à rien, les pas bons, les tout durs, les piquants, ceux qui sentent mauvais, ceux dont le nom est imprononçable, la mygale de Rameshwaram, par exemple (Poecilotheria hanumavilasumica), ou le crapaud de Holdridge (lncilius holdridgei), ou la musaraigne-éléphant (Rhynchocyon udzungwensis), pourquoi diable les embarquer? [ … ] Noé, la biodiversité, ça n’était pas son truc. »

Publicités

Navigation dans un article

3 réflexions sur “Non seulement Dieu est mort, mais en plus le Diable a pris les commandes…

  1. Le , denis a dit:

    Salut Bernard,

    Blog du matin, la réflexion est en chemin. Blog du soir espoir. J’ai ouvert ma messagerie ce matin alors ce sera le néo-cortex qui prendra le dessus. Tu m’as donné envie de lire ce livre et ça c’est une bonne nouvelle mais avant d’appuyer sur le bouton « commander en un click », la pile de livres qui se trouve sur ma gauche (cela flatte la vanité de mon cerveau qui se trouve du même coté) a calmé pour quelques instants mes ardeurs livresques.
    J’emets une toute autre hypothèse que l’auteur : et si nous étions à la fois Dieu et le Diable et que nous ne le savions pas. Et si nous étions tout à la fois le paradis et l’enfer et que nous fassions semblant de ne pas le savoir et si cela au fond nous arrangeait. Et si nous avions signé un pacte avec le diable (je sais ce n’est pas de moi) pour qu’il fasse le sale boulot ? Vivement ce soir, que cela redevienne l’espoir.

    A bientôt, Denis

  2. Salut Bernard

    J’aimerais (nostalgie ?) rappeler que Jacques Brel a déjà traité ce sujet dans l’une de ses toutes premières chansons (« Le Diable »), que je me fredonne souvent (« Et dans les journaux de partout/Tous les salauds ont leur photo », et autres) et donc que je sujet a déjà été traité.
    Comme Platon a traité tous les sujets, on doit aussi trouver quelque chose chez Platon, à moins que le Diable ait été inventé après (c’est comme l’informatique, Platon n’en parle pas, à ma connaissance)
    Je soulignerai aussi volontiers que dans les meilleures inventions du Diable, il y a l’hypocrisie, qui (me) semble gouverner le monde.
    Et, comme l’évoque Denis, que nous sommes le microcosme du monde, et qu’il serait hypocrite de nier que Dieu (s’il existe) et le Diable (puisqu’il existe) forment un couple divin et infernal au fond de nous. Saint Paul exprimait cela assez bien, si je me rappelle bien : « Je fais ce que je ne veux pas, et je ne fais pas ce que je veux ». N’est-ce pas la preuve permanente de ce couple en nous ?
    Donc, pour conclure : c’est bien de rappeler que le Diable tient les commandes, mais ce n’est pas une nouveauté d’aujourd’hui…

    Bruno

    • Waouw, merci Bruno de ton commentaire ! La force de ce livre c’est qu’il est absolument hors du temps… il raconte le déluge et le voyage de l’arche, avec tellement de références au présent, au passé, tellement d’anachronismes qu’on s’y perd, et ça m’a tout l’air d’être fait exprès. En tout cas ça ajoute à la drôlerie (car le livre est drôle avant tout). Donc j’imagine que l’auteur n’aurait rien à redire au fait qu’il n’y a rien de nouveau dans tout cela… puisqu’il a malicieusement pris soin de ne rien dater (le Diable a « pris les commandes », mais on ignore quand, et c’est peut-être pas plus mal…). Un dernier truc : j’ai prévu de parler de Platon dans mon prochain article…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Emma

Politique, trucs pour réfléchir et intermèdes ludiques

cvpcontrelaviolencepsychologique.wordpress.com/

LA VIOLENCE PSYCHOLOGIQUE CONDUIT À LA DÉPERSONNALISATION ET À LA MORT PSYCHIQUE DE CELUI QUI LA SUBIT. ANNE-LAURE BUFFET

Bernard Lamailloux

La vie est trop courte pour être petite

Education relationnelle

Tribulations d'une éducatrice, spécialisée dans la relation

Bea Dupriez

Chuuuut... plus de bruit...

moocmooc

Partage de projets

Manon Silvant

Keep MOOCing Forward

Secouez le Cours

Éducation, Bidouilles, Logiciel libre and so on...

Blog de M@rcel

Technologies et Pédagogies, comment les marier ?

Classe maternelle, Gennevilliers

Recherche pour la formation de l'Homme et le développement de ses pleins potentiels

Précieuses

Petits chemins de retour vers soi...

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Smell of Female

Shoes, Art, Fashion, Illustration

TraducArte

El arte de traducir arte

OSARRO

Une nouvelle voie pour apprendre

existence !

blog de philosophie imprévisible, dir. Jean-Paul Galibert

Blog d'Anna

Apprentissage des langues en ligne

Cabinet de Médiation

Votre partenaire relationnel

La vie est large

" La vie est courte mais très large" Jim Harrison

alainsaboret

"Still alive alter all these years" Paul Simon

V E CHRONIQUE

La nouvelle chronique de Véronique Mathio

Le Coq et le Cerisier

promenons-nous au Japon.

Peau d'Art

Manon Morin Expositions Paris.com site

Visualisations 3

Aperçu d'informations souvent recueillies dans le monde anglophone de la croissance personnelle

Didac2b

Des outils pédagogiques, des réflexions sur la formation et le e-learning, et beaucoup d'images !

T.S.A.

Thiébault de Saint Amand

L'espace à Zecool

La passion d'apprendre dans le monde aujourd'hui

The blog of blog of blogs

Les aventures d'un ethnologue dans le grand monde

Zen Uchi

La maison du Zen et du bien-être

WP Buzz Wordpress

WP Buzz Wordpress - Le petit blog du buzz on wordpress ! Sites Web , Photos, Vidéos, Produits, Publicités .. Faites le buzz sur Petitbuzz.com

Pascal Launay

Billets d'humeur

La vie en face

Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu'une forêt qui pousse

VousaVezditVirtuel's Blog

Expérimentation partagée de séquences de travail collaboratif et de formations dans un monde virtuel (Openlife) avec le réseau des centres sociaux de France (FCSF). Come and share with us an experimentation of collaborative work in a virtual world (Openlife) with the french Settlements network (FCSF)

ateliers claire lecoeur

ateliers d'écriture et formations

La Révolution Intérieure

Un site utilisant WordPress

le Blog du conectiviste sans n

l'instinct d'apprendre

AYMA

La santé intégrale au service de l'Être

plerudulier

Recipient of whatever I feel like sharing | Pensées partagées

audece's way

I'm a moocKita

Isabelle Quentin

Usages, numérique, éducation, réseaux d'enseignants, MOOC

%d blogueurs aiment cette page :