Apprendre mieux

Un blog de Bernard Lamailloux – ingénierie pédagogique et artistique

Laissez tomber vos tours de table, préférez-leur la balle magique !

Arrêtez tout !Pour recueillir les attentes des participants dans diverses circonstances, par exemple au début d’une réunion ou encore d’une session de formation, un usage aussi vieux que les conseils d’administration veut qu’on ait recours à ce qu’on appelle le tour de table. Vous qui lisez ces lignes, il est fort probable que vous ayez une expérience de cet exercice de style plutôt convenu, conçu pour permettre à des personnes présentes dans une assemblée de se présenter, et/ou de donner leur avis sur un point quelconque. Voilà comment cela se passe le plus souvent :

L’animateur de la séance suggère que chaque personne présente s’exprime tour à tour, en suivant tout simplement l’ordre d’installation dans la salle ou autour de la table. On commence par régler la question du « On commence par où, la gauche ou la droite ? », et c’est parti comme en 14, chacun y va de son petit couplet. Quand il ou elle a terminé, la personne suivante enchaîne, et ainsi de suite jusqu’à la fin. C’est simple, carré, pratique… sauf que le plus souvent, cela ne sert pratiquement à rien. Pourquoi ? En voici une illustration, qui bien sûr n’engage que moi.

Pour ce qui me concerne en effet, à chaque fois que je suis « pris » dans un de ces fameux tours de table, je ne manque jamais d’admirer l’aisance verbale, et même corporelle, de nombre d’intervenants successifs, qui rivalisent de finesse, d’esprit, de sens de la rhétorique, d’esprit de synthèse, et parfois même d’humour ! Les trouvant tous plus beaux, intéressants, charismatiques et captivants les uns que les autres, j’ai donc tout naturellement à cœur d’être au moins aussi beau, intéressant, charismatique et captivant que les autres lorsque mon tour viendra, quoi de plus naturel en effet ?

Or, panique à bord, je ne suis pas du tout certain d’être à la hauteur, le moment venu. Heureusement, le moment en question n’est pas toujours pour tout de suite, selon le hasard des placements dans la salle. Du coup, constatant que – par chance – je dispose d’un peu de temps, j’en profite pour « préparer mes phrases », à l’image du playboy de boîte de nuit d’une vieille chanson de Cabrel[1]. Et voyez comme c’est bête, le fait même de préparer mes phrases me rend complètement incapable d’écouter en même temps ce que les autres sont en train de dire ! Si bien que, le plus souvent, si on me demandait de résumer ce qu’a dit chacun des autres participants, j’en serais tout bonnement incapable ! Avouez que c’est dommage…

Quelque-chose me dit même confusément que je ne dois pas être le seul dans ce cas-là. Du coup, je me garde bien de lancer moi-même quelque tour de table que ce soit. Lors de mes interventions en formation, par exemple, je le remplace toujours par…

…Une séquence de balle magique !

balle magique

Qu’est-ce que donc que cela ? C’est tout simple, et cela nous vient tout droit de la tradition du bâton de parole en usage dans de nombreuses tribus africaines. Il s’agit de prendre un objet symbolique (une petite balle en mousse c’est idéal, à défaut on peut froisser une feuille de papier en boule) qu’on appellera « balle magique ». Après avoir présenté la balle, je préviens l’auditoire que je vais bientôt lancer cette balle magique dans la salle, à destination d’un participant que je choisirai au hasard (j’avoue franchement que si une personne regarde le plafond, sa montre, ou encore consulte sa messagerie à ce moment précis, je me fais un malin plaisir d’influer un peu ledit hasard).

bâton de paroleLa personne qui se retrouve en possession de la balle magique prend alors la parole… et la garde le temps nécessaire. Nul ne peut l’interrompre (…à part l’animateur, exclusivement en cas de « dépassement du temps raisonnable » qui risquerait de pénaliser le reste du groupe. En pareil cas, il convient de se montrer déterminé, tout en y mettant les formes).

Lorsque la personne a fini de parler, elle jette la balle (de manière toute aussi « aléatoire » que moi il y a quelques instants) à la personne de son choix, qui récupère la parole en même temps que la balle… ainsi de suite, jusqu’à la fin. Vous verrez qu’en fin de parcours, la dernière personne à s’être exprimée a souvent le réflexe de « renvoyer la balle » à l’animateur[2], ce qui lui permet comme par hasard de « rebondir » sur ce qui vient d’être dit, selon l’expression consacrée… qui jamais ne s’est aussi bien appliquée (une balle magique a donc des rebondissements… magiques !).

Bien entendu, les participants à ce « tour de table d’un genre nouveau », sachant que leur tour va peut-être venir juste après (particulièrement pour les derniers d’entre eux !), ne veulent pas paraître « tomber des nuages » au moment où la balle leur tombera dessus… Du coup, par la force des choses, le plus souvent ce dispositif rend tout le monde beaucoup plus… attentif !

Que demande le peuple ?…

Bien à vous,

Bernard

***

Cet article sera repris dans ouvrage de conseils aux formateurs, à paraître au cours de l’été 2014 aux éditions DUNOD.

 


[1] « Samedi soir sur la terre ».

[2] …Dans le cas contraire, pensez tout de même à la récupérer !

Publicités

Navigation dans un article

10 réflexions sur “Laissez tomber vos tours de table, préférez-leur la balle magique !

  1. Pingback: Laissez tomber vos tours de table, préf&...

  2. Ayant vécu maintes fois les affres des tours de table, j’ai également pris l’habitude de déroger à cette pratique aussi désuète qu’inefficace.
    D’un naturel moins ludique que le votre, j’ai transposé le principe des suites aléatoires pour tenter de rompre la logique du cercle infernal. Le temps que les participants comprennent la logique, c’est déjà terminé.
    Néanmoins, je ne suis jamais arrivé à faire en sorte que ceux qui ne se sont pas encore exprimés soient plus attentifs à ce que disent les autres qu’aux mots qu’ils vont eux-mêmes prononcer, tout perturbés qu’ils restent par la crainte de l’image d’eux-mêmes qu’ils vont donner.
    Même les personnes rodées à ce genre d’exercice, et prêts à débiter une présentation lisse et convenue, ne peuvent s’empêcher d’être plus dans le jugement que dans l’écoute. Ce sont d’ailleurs parmi eux que se trouvent les plus égocentriques.
    J’ai également pratiqué une variante de votre balle magique : laisser le soin à celui qui vient de s’exprimer de passer la parole à la personne de son choix. Une façon de repérer les comportements (traditionnel, dominateur, timide, machiste, provocateur, adepte « du délit de sale gueule »,…). J’ai tout de même pris soin d’éviter de choisir cette option lorsque les participants ont connaissance de l’identité de chacun ou de son appartenance à telle ou telle entreprise ou association.
    … Tout de même, que les gens sont, sinon complexes pour le moins bien compliqués !

    • Merci Pascal, je comprends parfaitement votre positionnement. J’ai juste envie de vous dire que point n’est besoin d’être doté de ce que vous appelez « un naturel ludique » pour s’adonner à ce genre d’activité… il suffit d’en avoir envie.

      J’ai plus d’un exemple en mémoire, y compris venant de gens très sérieux qui s’étaient juste autorisés un certain « mélange des genres », après avoir été convaincus du vide que renferme cette expression.

      Bien sûr, les gens sont compliqués, là aussi nous sommes d’accord… En même temps il existe fort heureusement une kyrielle d’activités pour nous aider à « rompre la glace » lorsque nous estimons que c’est nécessaire (Cf. ma réponse à  » Coffeeworker » un peu plus bas). Là aussi, j’ai vu plusieurs fois la magie s’opérer sous mes yeux, littéralement, y compris avec les gens les plus coincés, ou les plus imbus d’eux-mêmes… D’ailleurs, dans les deux cas, c’est souvent (…pas toujours, mais souvent) la peur de l’autre qui est le principal moteur de ces bien curieux positionnements.

      Certes, nous ne sommes pas là pour changer les gens (quelle horreur !), mais lorsque nous pouvons leur donner une occasion de se montrer sous un jour différent, beaucoup d’entre eux arrivent à nous surprendre (à nous rendre « déçus en bien », comme on dit en Suisse…).

      Pour finir, j’ai la certitude que « ludique » et « créatif » ne sont en définitive que les deux faces d’une seule et même médaille (un exemple… parmi beaucoup d’autres se trouve ici)
      🙂

      Bien à vous, et au plaisir de vous lire !

      • Bonsoir Bernard,
        Votre commentaire et les échanges avec vos autres lecteurs sont très intéressants (comme toujours d’ailleurs).

        Je vais sans doute vous faire sourire, et même peut-être rire : après avoir lu à 3 reprise la phrase sur laquelle on débouche en cliquant sur votre lien, je l’ai trouvée bien écrite au point de me dire que j’aurais bient aimé en être l’auteur…
        Bien amicalement.

        • Eh bien voilà qui me conforte dans l’idée que nos rêves sont faits pour être réalisés.
          « Nous sommes de la même étoffe que nos rêves, et notre vie infime est entourée de sommeil » – William Shakespeare.
          Amitiés à vous !

  3. Tout à fait d’accord pour rendre moins formel ce tour de table ! L’année dernière, j’ai proposé à un collègue dont l’événement s’appelait « Pause pistache » d’inviter les participants à  » se jeter la pistache » pour se passer la parole ! Rien que l’idée m’a fait sourire ..je ne sais pas s’il l’a fait …

    Aussi, j’ai dernièrement conçu et animé 2 ateliers de type speed meeting pour inviter les participants, outre la présentation pour laquelle ils sont venus, à se rencontrer « concrètement » : échange collectif des coordonnées, des activités de chacun, de ses besoins, de ses offres. Belle réussite que leur pleine satisfaction quant à cet atelier participatif et »récréatif » !

    Oh oui, nous pouvons être efficace tous en nous « amusant » un peu !

    Merci Bernard pour votre article ! Cela me motive d’autant plus à proposer ces formats participatifs !

  4. Merci à vous pour votre commentaire. Pour les activités invitant les participants à se rencontrer et à échanger concrètement, je recommande vivement les jeux de Thiagi, spécialement ceux du type « Ice breakers ». Mon préféré est le Bingo, dont vous trouverez une description détaillée en suivant ce lien (il faut chercher le paragraphe intitulé « Un exemple de jeu cadre : le bingo »). L’effet est absolument saisissant !

    • Le , coffeeworker a dit:

      Grand merci Bernard pour cette ressource à laquelle je viens de jeter ..plus qu’un oeil …un grand intérêt !

  5. Bonsoir Bernard. Je lis, à la fin de ton billet, que tu poursuis ton idée d’un livre. Je me posais la question de son financement : as tu exploré/exploité le crowdfunding (kisskissbankbank pour n’en citer qu’un) ?
    Pascal

  6. Bonsoir Pascal. Pour l’instant je suis en contrat chez un éditeur. Et pas des moindres. Sans compter que mon interlocutrice chez eux est une personne aussi compétente qu’adorable… De plus, le livre devrait sortir incessamment sous peu. Donc la question ne se pose pas trop… Mais sur le fond je suis plutôt bon public par rapport au crowmachin. J’ai un couple d’amis musiciens qui sont en train de financer un album par kisskissbank, ça marche bien 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bernard Lamailloux

La vie est trop courte pour être petite

Espace perso de Joël

Jardin, sculpture : pierre, bois, argile et plâtre, Peinture :aquarelle, pastel, huîle, Dessin : sanguine, graphite, plume...informatique et photographie j'adore...

Education relationnelle

Tribulations d'une éducatrice, spécialisée dans la relation

Bea Dupriez

Chuuuut... plus de bruit...

moocmooc

Partage de projets

Manon Silvant

Keep MOOCing Forward

Secouez le Cours

Éducation, Bidouilles, Logiciel libre and so on...

Blog de M@rcel

Technologies et Pédagogies, comment les marier ?

Classe maternelle, Gennevilliers

Recherche pour la formation de l'Homme et le développement de ses pleins potentiels

Précieuses

Petits chemins de retour vers soi...

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Smell of Female

Shoes, Art, Fashion, Illustration

TraducArte

El arte de traducir arte

OSARRO

Une nouvelle voie pour apprendre

existence!

Le site de Jean-Paul Galibert

Blog d'Anna

Apprentissage des langues en ligne

Cabinet de Médiation

Votre partenaire relationnel

La vie est large

" La vie est courte mais très large" Jim Harrison

alainsaboret

"Still alive alter all these years" Paul Simon

V E CHRONIQUE

La nouvelle chronique de Véronique Mathio

Le Coq et le Cerisier

promenons-nous au Japon.

Peau d'Art

Manon Morin Expositions Paris.com site

Visualisations 3

Aperçu d'informations souvent recueillies dans le monde anglophone de la croissance personnelle

Didac2b

Des outils pédagogiques, des réflexions sur la formation et le e-learning, et beaucoup d'images !

Flirting w/ eLearning

Blogging about instructional design, eLearning, graphic design and more.

T.S.A.

Thiébault de Saint Amand

Androgena

De la conscientisation et de l'esprit critique

L'espace à Zecool

La passion d'apprendre dans le monde aujourd'hui | I share, therefore I have more, therefore I am more...!

The blog of blog of blogs

Les aventures d'un ethnologue dans le grand monde

Zen Uchi

La maison du Zen et du bien-être

WP Buzz Wordpress

WP Buzz Wordpress - Le petit blog du buzz on wordpress ! Sites Web , Photos, Vidéos, Produits, Publicités .. Faites le buzz sur Petitbuzz.com

Pascal Launay

Billets d'humeur

La vie en face

Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu'une forêt qui pousse

VousaVezditVirtuel's Blog

Expérimentation partagée de séquences de travail collaboratif et de formations dans un monde virtuel (Openlife) avec le réseau des centres sociaux de France (FCSF). Come and share with us an experimentation of collaborative work in a virtual world (Openlife) with the french Settlements network (FCSF)

Trucs en vracs

Astuces pour opensim

ateliers claire lecoeur

ateliers d'écriture et formations

La Révolution Intérieure

Un site utilisant WordPress

From Pennylane to...

Je suis partie de Liverpool pour un long voyage autour du monde (Merci le numérique!)

Storytelling-Management-Personal Branding-MLM

Savez-vous que le storytelling peut Guérir,Epanouir,et Encourager ? Lisez....

le Blog du conectiviste sans n

l'instinct d'apprendre

Former plus haut !

Redonner le plaisir de transmettre et d'apprendre

ITyPA...pillon - Apprendre en papillonnant

Tout apprentissage est transformation !

%d blogueurs aiment cette page :