Apprendre mieux

Un blog de Bernard Lamailloux – ingénierie pédagogique et artistique

Archives de la catégorie “insolite”

Secouer la contrebasse

Contrebasse décorée par  Natasha Kudashkina

© 2011 – Natasha Kudashkina

Quand on me dit que l’inattendu nous attend toujours au coin de la rue, je ne le crois pas toujours. Et pourtant…

Mardi dernier je suis allé rendre visite à Martine, mon amie la luthière. Elle m’avait dit qu’à cette occasion je pourrais « l’aider à secouer la contrebasse ». J’avais imaginé qu’il s’agissait d’une expression quelconque, imagée, celles dont nos amis québécois (par exemple) ont le secret, et dont le véritable sens m’échappait totalement. En fait non, c’était à prendre littéralement. Au pied de la lettre, quoi.

Martine venait en effet de finir une intervention sur un de ces étranges instruments, et elle avait besoin de faire tomber par terre les quelques copeaux de bois qui s’étaient incrustés à l’intérieur pendant l’opération, tout simplement. Et le plus simple en pareil cas c’est apparemment de secouer l’instrument comme un prunier, en le tenant à l’horizontale, ouïes vers le bas, tout en effectuant de savants mouvements pendulaires pour persuader les copeaux de prendre gentiment le chemin de la sortie, par les ouïes donc.

Effectivement je peux témoigner qu’à deux c’est plus facile !

Martine Aguila, luthière à Aix-en-Provence

Les mondes virtuels : Allez-y, vous n’en reviendrez pas…

Bonjour,

La semaine dernière je vous parlais de mon projet de me rendre à une conférence sur le thème « Pédagogie et mondes virtuels ».

Voici aujourd’hui le compte-rendu de ma visite, sous la forme d’une petite chanson. Parce que, quelquefois, les chansons, à l’image des dessins, valent beaucoup mieux qu’un long discours…

Enfin, c’est à vous d’en juger, hein ? …

Bien à vous,

Bernard

 

PS : Si vous voulez consulter un compte rendu plus sérieux que celui-ci, soyez rassurés, il y en a un dans l’article suivant.

« Plus belle Venise » à Marseille, au Théâtre Toursky, mercredi 21 novembre à 20h30

La compagnie de commedia dell’arte TIRAMISU jouera une de ses créations : « Plus belle Venise » à Marseille, au Théâtre Toursky, mercredi 21 novembre à 20h30.

Vous êtes sommés de vous y précipiter… Cette pièce est tout à la fois tendre, drôle, et savoureuse. Un petit bijou d’évasion assurée !

Ce sont tout à la fois des potes à moi et des gens très talentueux (comme quoi ça n’empêche pas  🙂 ). En plus, vous ferez une bonne action puisqu’ils joueront au profit l’association 123 Soleil !

J’avais eu la chance d’assister à la première, eh bien ça vaut son pesant de cacahuètes !

Pour plus de détails, cliquez sur le lien dans la phrase ci-dessus 🙂

Un couple de cybernautes craquants à deux pas de chez moi

La rue de Josette et Guy Delvoye, à Peyrolles-en-Provence

La rue de Josette et Guy Delvoye, à Peyrolles-en-Provence

Il y a quelques jours, je cherchais à acheter une médaille pour ma chienne. Une médaille toute simple, avec juste un numéro de téléphone pour le cas où elle se ferait la malle (ça lui est déjà arrivé).

Il faut préciser que j’habite une zone très rurale, loin de la ville et de ses tumultes.

Me souvenant que je passais depuis plusieurs années par une rue du village voisin où (me semblait-il) il y avait une boutique du genre « clés minute », j’entreprends de les appeler pour voir s’ils pouvaient me fabriquer l’objet dont je voulais faire l’emplette.

Sur PagesJaunes.fr je trouve un numéro qui semblait correspondre à l’adresse recherchée, mais au lieu de le voir flanqué de la mention « clés minute, médailles pour chiens, etc. » je lis « articles vendus sur internet » ( ???).

Qu’importe, une dame répond illico à mon appel téléphonique et me confirme que oui, je peux passer, et qu’on me fabriquera la médaille en question en moins de temps qu’il n’en faut à un bègue  pour réciter le code civil.

Arrivé sur place, je suis accueilli par un adorable couple de retraités trop craquants comme on n’en trouve plus que dans nos belles campagnes. Leur petite boutique était pourvue d’un panneau mural sur lequel on pouvait voir des gabarits de médailles de toutes sortes, faites dans les matériaux les plus divers, avec un choix de coloris défiant l’imagination.

Lorsque mon objet fut terminé, je ne pus résister à la tentation de leur demander si l’histoire des « articles vendus sur internet » était bien réelle. A ma grande surprise ils m’ont répondu que oui. Je dois confesser humblement que je n’aurais jamais imaginé ces deux placides personnes se livrer à quelque cyber-activité que ce soit, comme quoi nous devons toujours veiller à ne se fier ni aux apparences, ni à nos préjugés.

« Et que commercialisez-vous donc de beau, sur le net, donc ? » m’enquis-je une fois la transaction terminée.

– Ben, la même chose, me répondirent-ils. Et heureusement qu’internet est là, parce que ce n’est pas avec la zone de chalandise qui jouxte notre boutique que nous aurions pu survivre !

C’est alors que je découvris avec stupéfaction que ces deux adorables personnes s’étaient lancées, plutôt sur le tard, dans le maniement et la maîtrise d’internet, jusqu’à acheter et faire vivre un site marchand. Aujourd’hui leur clientèle leur commande des médailles pour chiens (et chats !) depuis le monde entier, d’ailleurs, si on cherche « médailles pour chiens » dans Google, ils arrivent dans les tout premiers (j’ai essayé !). Si vous voulez vous en rendre compte par vous-mêmes, ne vous gênez surtout pas, allez sur http://www.proclef-gravure-medaille-chien-chat.com Bien entendu, si vous avez une médaille à commander, je vous les recommande !

« Au début, j’avais la souris qui partait dans tous les sens, m’a avoué Josette Delvoye ».

– Moi ça allait un peu mieux, puisque je fais partie des tous premier utilisateurs d’Apple II a renchéri Guy, son mari.

J’en suis resté tout baba… Quand je pense que j’ai passé vingt ans de ma vie à former des gens sur tout un tas de sujets, dont des cours d’initiation à l’informatique au cours desquels j’ai croisé une proportion non négligeable de personnes à la fois beaucoup plus jeunes et beaucoup plus timorées que ces deux personnes si étonnantes !

C’est à ce moment-là qu’il m’est revenu en mémoire une citation de H.S. Haskins :

Celui qui déclare être trop vieux pour apprendre l’a probablement toujours été…

Chers Josette et Guy, je suis très heureux de vous connaître et vous souhaite bon vent !

Un Chinois joue les funambules entre deux montgolfières…

Un Chinois joue les funambules entre deux montgolfières...

(source : 20minutes.fr)

Un Chinois veut battre le record du monde de funambulisme
Il veut entrer dans le livre des Records en réalisant une traversée de funambule à presque 200 mètres de haut. En attendant d’arriver à cette prouesse, un Chinois de 27 ans s’est entraîné à marcher sur un fil à 30 mètres de haut. Pour arriver à cette hauteur, le fil a été attaché entre deux montgolfières. La traversée n’a pas été de tout repos puisque l’homme a du s’asseoir à mi-chemin pour éviter de chuter à cause du mouvement du fil, avant de manquer de tomber en célébrant sa réussite. Sur terre, la foule était nombreuse pour l’acclamer et le soutenir. La prochaine fois, le funambule veut tenter une traversée à 100 mètres de haut.

La lettre d’une dame de 86 ans à sa banque

Vieille dame malicieuse

Quand ça vient des anciens…

Source : http://www.france-jeunes.net/lire-la-lettre-d-une-dame-de-86-ans-a-sa-banque-26093.htm

Cher Monsieur,

Je vous écris pour vous remercier d’avoir refusé le chèque qui m’aurait permis de payer le plombier le mois dernier. Selon mes calculs, trois nanosecondes se sont écoulées entre la présentation du chèque et l’arrivée sur mon compte des fonds nécessaires à son paiement. Je fais référence, évidemment, au dépôt mensuel automatique de ma pension, une procédure qui, je dois l’admettre, n’a cours que depuis huit ans. Il me faut d’ailleurs vous féliciter d’avoir saisi cette fugace occasion et débité mon compte des 30 Euros de frais pour le désagrément causé à votre banque. Ma gratitude est d’autant plus grande que cet incident m’a incité à revoir la gestion de mes finances. J’ai remarqué qu’alors que je réponds personnellement à vos appels téléphoniques et vos lettres, je suis en retour confrontée à l’entité impersonnelle, exigeante, programmée, qu’est devenue votre banque.

A partir d’aujourd’hui, je décide de ne négocier qu’avec une personne de chair et d’os. Les mensualités du prêt hypothécaire ne seront dorénavant plus automatiques, mais arriveront à votre banque par chèques adressés personnellement et confidentiellement à un(e) employé(e) de votre banque que je devrai donc sélectionner. Soyez averti que toute autre personne ouvrant un tel pli consiste en une infraction au règlement postal. Vous trouverez ci-joint un formulaire de candidature que je demanderai à l’employé(e) désigné(e) de remplir. Il comporte huit pages, j’en suis désolée, mais pour que j’en sache autant sur cet employé(e) que votre banque en sait sur moi, il n’y a pas d’alternative. Veuillez noter que toutes les pages de son dossier médical doivent être contresignées par un notaire, et que les détails obligatoires sur sa situation financière (revenus, dettes, capitaux, obligations) doivent s’accompagner des documents concernés. Ensuite, à MA convenance, je fournirai à votre employé(e) un code PIN qu’il/elle devra révéler à chaque rendez-vous. Il est regrettable que ce code ne puisse comporter moins de 28 chiffres, mais, encore une fois, j’ai pris exemple sur le nombre de touches que je dois presser pour avoir accès aux services téléphoniques de votre banque. Comme on dit : l’imitation est une flatterie des plus sincères. Laissez-moi développer cette procédure.

Lorsque vous me téléphonez, pressez les touches comme suit : Immédiatement après avoir composé le numéro, veuillez presser l’étoile (*) pour sélectionner votre langue.
Ensuite le 1 pour prendre rendez-vous avec moi.
Le 2 pour toute question concernant un retard de paiement.
Le 3 pour transférer l’appel au salon au cas où j’y serais.
Le 4 pour transférer l’appel à la chambre à coucher au cas où je dormirais.
Le 5 pour transférer l’appel aux toilettes au cas où…
Le 6 pour transférer l’appel à mon GSM si je ne suis pas à la maison.
Le 7 pour laisser un message sur mon PC. Un mot de passe est nécessaire. Ce mot de passe sera communiqué à une date ultérieure à la personne de Contact autorisé mentionné plus tôt.
Le 8 pour retourner au menu principal et écouter à nouveau les options de 1 à 7.
Le 9 pour toute question ou plainte d’aspect général. Le contact sera alors mis en attente, au bon soin de mon répondeur automatique.
Le 10, à nouveau pour sélectionner la langue. Ceci peut augmenter l’attente, mais une musique inspirante sera jouée durant ce laps de temps.
Malheureusement, mais toujours suivant votre exemple, je devrais infliger le prélèvement de frais pour couvrir l’installation du matériel utile à ce nouvel arrangement.
Puis-je néanmoins vous souhaiter une heureuse, bien que très légèrement moins prospère, nouvelle année ?

Respectueusement,

Votre humble cliente.

Ce texte a été repris par Philippe Meyer, le 14/11/2011, sur les ondes de France Culture. On peut encore l’écouter…

Lien : http://www.franceculture.fr/emission-la-chronique-de-philippe-meyer-chronique-de-philippe-meyer-2011-11-14

Un missile découvert dans un fossé près de Bourges

Photo d'un missile Mistral

Vu de loin on dirait un peu un stylo...

Source : AFP pour Voila.fr

France 17/02/2010 10:23

Un missile Mistral récent et non-explosé a été découvert mardi par un promeneur dans un fossé aux abords d’un village des environs de Bourges, selon une information parue mercredi dans le Berry Républicain.

« Une enquête de gendarmerie a été diligentée pour déterminer d’où vient ce missile, de quel type exact il est, depuis quand il est dans ce fossé et s’il est toujours actif », a indiqué un porte-parole du ministère de la Défense.

Le missile a été découvert près de la localité de Sainte-Thorette, à 15 km au sud-ouest de la capitale berrichonne.

Missile sol-air ou air-air de courte portée propulsé par un moteur, le Mistral mesure environ 1,80 m et pèse une vingtaine de kilos.

Il est assemblé à Bourges par MBDA, filiale du groupe européen d’aéronautique et de défense EADS.

Cette société, qui dispose également d’un centre d’études et d’essais de propulsion dans la région, a indiqué mercredi ne pas souhaiter communiquer à ce stade sur ce dossier.

Le maire de la localité, Emmanuel de la Fouchardière, s’est pour sa part dit interloqué par cette découverte. « Comment peut-on perdre un tel engin? »,  s’est-il interrogé.

J’aime pas danser, mais je me soigne…

Ce samedi-là, c’était l’anniversaire de ma copine Martine… elle m’a prévenu qu’il y aurait de la musique très fort et que les gens danseraient… mais moi, rien à faire, j’aime pas danser.

Je sais que je suis loin d’être le seul. Xavier Hanotte, par exemple, dans « Je suis un ours, soit dit entre nous », a écrit ceci :

DANSE
Inutile de s’appesantir — c’est le mot ! — sur le talent chorégraphique des ours. Pour nous l’enseigner, bon gré, mal gré, les hommes ont eu recours à la contrainte pendant des siècles, usant de méthodes aussi stupides que cruelles. Ils ont échoué. À quoi tient cette ancestrale répulsion? Je ne saurais dire. Dans mon cas personnel, un amour profond de la musique et une conscience de soi trop développée me rendent tout dandinement rythmique aussitôt intolérable. Dans mes jeunes années, seuls quelques rapprochements physiques avec les congénères du beau sexe me faisaient parfois déroger à la règle ursidée. Je m’en sortais à peu près. Mais la plupart du temps, ce type de configuration s’avérait problématique. Mon premier slow eut ainsi lieu avec une petite dame blaireau – déjà! […] – qui ne m’arrivait pas à l’épaule. L’exercice réclamait une souplesse qui n’était pas celle d’un ours. Je ne me suis pas obstiné.

  • Je suis un ours, soit dit entre nous, Xavier Hanotte, éd. Le Castor Astral, 2012 (ISBN 978-2-85920-916-2), p. 17

.
Inutile de vous dire que je me reconnais à fond dans ce petit texte, auquel je ne changerais pas une virgule, et que je jurerais avoir été écrit pour moi… Pour ma part, j’écris des chansons, je joue de la musique, je parle souvent en public, et je fais du théâtre amateur, mais danser est tout simplement au-dessus de mes forces. Il y a très peu de gens que j’aime voir danser… et pour tous les autres (moi y compris) ce que je vois est à peu près comparable à ce qu’on peut voir dans ce clip, que je me suis amusé à réaliser ça à partir d’un simple appareil photo. Si vous voulez vous faire une idée… 
.
Ah oui, j’oubliais : la musique du clip est assurée par le génial Marin Mey (http://www.myspace.com/martinmey)

Navigation des articles

Bernard Lamailloux

La vie est trop courte pour être petite

Espace perso de Joël

Jardin, sculpture : pierre, bois, argile et plâtre, Peinture :aquarelle, pastel, huîle, Dessin : sanguine, graphite, plume...informatique et photographie j'adore...

Education relationnelle

Tribulations d'une éducatrice, spécialisée dans la relation

Bea Dupriez

Chuuuut... plus de bruit...

moocmooc

Partage de projets

Manon Silvant

Keep MOOCing Forward

Secouez le Cours

Éducation, Bidouilles, Logiciel libre and so on...

Blog de M@rcel

Technologies et Pédagogies, comment les marier ?

Classe maternelle, Gennevilliers

Recherche pour la formation de l'Homme et le développement de ses pleins potentiels

Précieuses

Petits chemins de retour vers soi...

Ninannet's Blog

Just another WordPress.com site

Smell of Female

Shoes, Art, Fashion, Illustration

TraducArte

El arte de traducir arte

OSARRO

Une nouvelle voie pour apprendre

existence!

Le site de Jean-Paul Galibert

Blog d'Anna

Apprentissage des langues en ligne

Cabinet de Médiation

Votre partenaire relationnel

La vie est large

" La vie est courte mais très large" Jim Harrison

alainsaboret

"Still alive alter all these years" Paul Simon

V E CHRONIQUE

La nouvelle chronique de Véronique Mathio

Le Coq et le Cerisier

promenons-nous au Japon.

Peau d'Art

Manon Morin Expositions Paris.com site

Visualisations 3

Aperçu d'informations souvent recueillies dans le monde anglophone de la croissance personnelle

Didac2b

Des outils pédagogiques, des réflexions sur la formation et le e-learning, et beaucoup d'images !

Flirting w/ eLearning

Blogging about instructional design, eLearning, graphic design and more.

T.S.A.

Thiébault de Saint Amand

Androgena

De la conscientisation et de l'esprit critique

L'espace à Zecool

La passion d'apprendre dans le monde aujourd'hui | I share, therefore I have more, therefore I am more...!

The blog of blog of blogs

Les aventures d'un ethnologue dans le grand monde

Zen Uchi

La maison du Zen et du bien-être

WP Buzz Wordpress

WP Buzz Wordpress - Le petit blog du buzz on wordpress ! Sites Web , Photos, Vidéos, Produits, Publicités .. Faites le buzz sur Petitbuzz.com

Pascal Launay

Billets d'humeur

La vie en face

Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu'une forêt qui pousse

VousaVezditVirtuel's Blog

Expérimentation partagée de séquences de travail collaboratif et de formations dans un monde virtuel (Openlife) avec le réseau des centres sociaux de France (FCSF). Come and share with us an experimentation of collaborative work in a virtual world (Openlife) with the french Settlements network (FCSF)

Trucs en vracs

Astuces pour opensim

ateliers claire lecoeur

ateliers d'écriture et formations

La Révolution Intérieure

Un site utilisant WordPress

From Pennylane to...

Je suis partie de Liverpool pour un long voyage autour du monde (Merci le numérique!)

Storytelling-Management-Personal Branding-MLM

Savez-vous que le storytelling peut Guérir,Epanouir,et Encourager ? Lisez....

le Blog du conectiviste sans n

l'instinct d'apprendre

Former plus haut !

Redonner le plaisir de transmettre et d'apprendre

ITyPA...pillon - Apprendre en papillonnant

Tout apprentissage est transformation !

%d blogueurs aiment cette page :